La tempête Xynthia

Tempête Xynthia

C’est dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010 qu’une violente tempête, Xynthia, s’abat sur une grande partie du territoire français. La façade atlantique, placée en vigilance orange et même rouge pour La Vendée (85), la Charente Maritime (17), les Deux-Sèvres (79) et la Vienne (86), a été particulièrement touchée. La violence inouïe de Xynthia en a fait la tempête la plus meurtrière et la plus destructrice depuis celle de 1999. Des milliers de personnes ont été sinistrés, des kilomètres de digues de protection ont été endommagés et des hectares d’exploitations agricoles détruits. L’état de catastrophe naturelle a d’ailleurs été déclaré suite au passage de la tempête Xynthia.

En Vendée, et plus précisément aux Sables-d’Olonne, la rencontre de vents violents, de la marée haute et du fort coefficient de marée a eu de graves conséquences matérielles : une partie des infrastructures du Remblai a été détruite et de nombreux bateaux du port de plaisance ont été endommagés. Néanmoins, si la nuit a été cauchemardesque, la tempête n’a fait aucune victime aux Sables-d’Olonne, ce qui n’a malheureusement pas été le cas ailleurs.

Références

Autres fiches en lien: